La fatigue vocale : les gestes à adopter

Je viens de terminer une semaine d'enseignement à la British Kodaly Academy en Angleterre (j'y suis encore pendant deux semaines pour faire d'autres ateliers et voir un peu les amis et la famille) et une question revenait assez souvent pendant la semaine à la BKA :

"Comment éviter la fatigue vocale et que faire si j'ai la voix fatiguée ?"

Lorsque les gens parlent de fatigue vocale, généralement ils parlent d'une sensation de devoir travailler un peu plus que d'habitude pour chanter ou parler, parfois ils veulent dire que le son de leur voix est légèrement modifié (un peu soufflé ou un peu sourd) ou qu'ils ont simplement une sensation de sécheresse dans la gorge.

Le clé ici se trouve dans les cordes vocales - les deux petits plis dans le larynx qui se mettent en vibration pour créer le son. Les cordes vocales s'entrechoquent parfois des millions de fois par jour (pour vous donner une idée, une chanteuse qui chanterait le contre-ut aurait les cordes vocales qui s'entrechoquent plus de 1000 fois par seconde... gloups !) - donc ce n'est pas étonnant que parfois elles se fatiguent. Qu'est-ce qui leur arrive à ces petites cordes alors ? C'est simple - trop de friction. Trop de friction fait que les cordes vocales finissent par enfler, ce qui peut s'entendre ou se ressentir comme une petite raucité dans le son (logique - le signal de base n'est pas aussi propre si les cordes ne peuvent pas s'accoler proprement). Pour moi, alors, lorsqu'on parle de 'fatigue vocale' on parle généralement d'oedème, dû à un surplus de friction, dans les cordes vocales.

Qu'est-ce qui provoque ce surplus de friction ? Les causes principales sont :

1. Une hydratation insuffisante - les cordes vocales devraient idéalement être humides et spongieuses - un peu comme la surface intérieur de votre joue. Si elles sont trop sèches, elles supportent moins bien les chocs et finissent par enfler.
2. Une technique vocale trop brutale - trop d'accolement ou un serrage autour des cordes vocales et elles frottent et finissent par enfler.
3. Chanter ou parler bien trop longtemps fait subir aux cordes trop de friction et, par conséquent, elles enflent.
4. Une maladie ou une allergie - le reflux gastrique, les sinusites, le rhume des foins etc peuvent affecter la nature et la structure fonctionnelle des cordes vocales.
5. Les changements hormonaux - pendant les règles par exemple, peuvent faire enfler les muqueuses du corps, y compris les cordes vocales.

Alors que faire pour éviter la fatigue ? Voici quelques précautions simples :

1. Hydratez-vous bien. Buvez de l'eau (en sachant que ça peut mettre 24 heures à atteindre les cordes vocales, donc soyez prévoyants !)
2. Faites des inhalations de vapeur pour compléter l'hydratation de manière plus directe (puisque vous inspirez la vapeur, elle passe à travers le larynx et hydrate directement les cordes vocales). Prenez de l'eau aux alentours de 65-70 degrés, inspirez par la bouche pendant deux minutes, puis attendez un peu avant de parler ou chanter.
3. Travaillez votre technique vocale pour apprendre à faire les sons qu'il vous faut avec un contact complet et propre des cordes vocales, mais sans tension musculaire excessive - je recommande un prof calé en physiologie pour ça.
4. Ménagez votre temps de chant en fonction de votre technique vocale - si votre technique est au top, vous devriez pouvoir chanter facilement pendant trois ou quatre heures sans problèmes, si vous avez une technique un peu plus forcé, en attendant de corriger la technique avec un prof compétent, chantez moins longtemps pour éviter les dégâts. Si vous apprenez à écouter votre larynx, vous sentirez si vous commencez à vous dépasser et pourrez agir en conséquence.
5. Surveillez votre état de santé générale et consultez un médecin si vous avez des allergies ou des maladies respiratoires.
6. Mesdames - faites attention à votre voix pendant vos règles, essayez de surveiller vos sensations et remarquez si vous ressentez un changement (certaines filles ont beaucoup de mal à chanter aigu pendant cette période alors que d'autres n'ont aucun souci - ça dépend vraiment de chacune).

Que faire si vous avez la voix fatiguée ?
La première chose à retenir est : pas de panique. La voix humaine est étonnement solide et vous n'allez pas la casser à vie parce que vous l'avez fatiguée un petit peu - pas de stresse, tout rentrera dans l'ordre. Ensuite, puisqu'on sait que ce sont les cordes vocales les principales concernées - allons directement à la source du problème. Trois petites choses simples :
1. Le repos vocal. Premier geste de secours pour une voix rauque. On se tait au maximum pendant une journée pour laisser les cordes se réparer (dans le temps on demandait aux gens d'observer le repos vocal pendant bien plus de temps que ça, mais maintenant on comprend que l'impact psychologique d'un silence prolongé est assez négatif pour le chanteur). Pendant cette période de repos, si vous avez vraiment besoin de parler - et uniquement si vous n'en avez pas le choix - parlez normalement sans essayer d'économiser la voix ni de chuchoter. Après, retournez aussitôt au repos vocal.
2. Les inhalations. Vapeur, sans huile essentielle ni rien - juste de l'eau. 65-70 degrés.
3. Le sommeil - bien dormir permettra au mécanisme vocal de se réparer plus efficacement.

Pour résumer - une bonne hydratation, une bonne technique vocale et une bonne proprioception de ce qui se passe dans son larynx nous aident à réduire la friction et à éviter la fatigue vocale. En cas de fatigue ponctuelle, repos vocal, sommeil et inhalations. Si la raucité perdure plus de deux ou trois semaines, consultez un médecin.

Voilà - la fatigue arrive à tout le monde de temps à autre, faisons le nécessaire ensemble pour éviter au maximum ce petit pépin et avoir des cordes vocales humides et heureuses !

Chantez bien !

Allan Wright, 12 avril 2014.



Cours de chantFormations

Inscription newsletter

Combien font 2 6 ? (question de sécurité)