Menu
Page Facebook du Chanteur Moderne Twitter du Chanteur Moderne
Inscription newsletter
Contactez nous

7 astuces pour survivre vocalement

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C'est la rentrée des spectacles ! C'est souvent aussi la rentrée des petites fatigues vocales chez les artistes. On passe de plusieurs semaines de farniente (par 'farniente' j'entends 'crêpes et cocktails', on est d'accord) et puis d'un coup on chante tous les jours ce qui peut, surtout si le spectacle / concert est assez sportif, entraîner des difficultés de fatigue vocale. Dans cet article, je vous donne quelques astuces pour vous aider à traverser ces périodes en gardant votre voix intacte. 
 
 
 
 
 
 
 
 
  1. Dormez bien : Lorsque vous chantez pendant plusieurs heures, il est possible que les cordes vocales finissent un peu enflées et légèrement blessées. Oui, je sais - ce mot fait peur (moins peur que TRUMP, mais quand même...), mais le sommeil est le meilleur remède à ça. En effet, pendant la nuit, votre corps répare vos cordes pour qu’elles puissent à nouveau travailler le lendemain.  C’est tentant dans ce métier d’aller au restaurant après le spectacle ou d’aller en soirée - mais pensez à vos cordes vocales qui ont besoin de repos et de sommeil (et n’ont pas du tout besoin que vous hurliez sur du Beyoncé en boîte de nuit avec 5 mojitos dans le nez !) Ne brûlez pas la chandelle par les deux bouts, dormez bien et assez.

     

  2. Mangez correctement : ce n’est pas facile de faire ça lorsqu’on travaille le soir - avant le spectacle on n’a pas trop envie de manger et après, si on mange trop tard, on augmente le risque de reflux gastrique (pas génial pour la voix). Trouvez ce qui marche pour vous (#youdoyou et #yolo si vous voulez). Certains des chanteurs que je coache mangent beaucoup le midi et grignotte des fruits secs pendant le spectacle pour tenir - d’autres préfèrent tout de même manger avant le spectacle, mais ils mangent léger. Dans tous les cas, évitez la choucroute à 23h30 ! #blessed #pumpkinspice #jenesaispluscequejefais

     

  3. La clope - on en parle ? Sujet sensible, je sais - mais si vous pouvez arrêter de fumer, vos cordes vocales en seront ravivées et tiendront encore mieux.  N'oubliez pas que tout ce que vous inspirez traverse directement votre larynx (et donc vos cordes vocales) sur le chemin des poumons.

     

  4. Hydratez-vous en amont : nos cordes sont plus efficaces lorsqu'elles sont bien hydratées - vous pouvez facilement comprendre ça si vous tapez assez fort dans vos mains, comme un applaudissement très exagéré, vous sentirez l'impact de la collision assez facilement dans la petite sensation de picotement ou brûlure qui suit. Si vous répétez l'opération avec un peu d'eau savonneuse sur les mains, vous constaterez que cette sensation de douleur est amoindrie. Il en est de même pour les cordes vocales - plus elles sont hydratées, mieux elles encaissent les chocs. Bien sûr, l'eau que vous buvez ne touche pas directement vos cordes vocales (plutôt une bonne nouvelle puisque si elle traversait les cordes, elle finirait dans les poumons et ce serait franchement con de se noyer à chaque fois qu'on s'envoie un Schweppes Agrum'...) et notre larynx n'est pas du tout en tête de liste pour le partage de l'eau (le cœur, les reins et le système lymphatique passent tous d'abord - comme les gens en quai de métro qui ne comprennent pas qu'ils ne peuvent pas simultanément vouloir prendre ma place et refuser de me laisser la céder... ), bref - l'eau met pas mal de temps avant d'avoir un impact sur la voix. Hydratez-vous donc en amont lorsque vous avez un concert. Visez 1,5 - 2 litres par jour - mais surtout écoutez votre corps. Vous comprendrez aussi, du coup, que les divers et variés breuvages que vos amis chanteurs recommandent n'ont pas vraiment d'impact sur votre voix - buvez de l'eau, c'est moins cher que du miel du Madagascar et des queues de cerise cueillies le soir de la pleine lune.

     

  5. Faites des inhalations de vapeur : même si l'eau que vous buvez ne se dépose pas directement sur vos cordes vocales, la vapeur d'eau si (puisque vous l'inspirez). Pour avoir une hydratation instantanée, il vous suffit de faire une inhalation d'eau chaude :  l’eau devrait être aux alentours de 70 degrés (utilisez un thérmomètre si vous avez envie de vous la péter un peu, sinon faites bouillir de l'eau et attendez une minute ou deux avant de l'utiliser), prenez un bol et une serviette et respirez par la bouche pendant 3-5 minutes. Attendez une quinzaine de minutes après l'inhalation avant d’utiliser votre voix (les cordes peuvent enfler pendant l'inhalation, ça leur laisse le temps de revenir un peu à la norme). Un jour de spectacle, vous pouvez le faire le matin, une heure avant le spectacle et juste après aussi. Imaginez en plus la belle peau et le teint d'enfer que ça vous fera - vous pourrez passer votre temps à dire au gens 'tu me donnes quel âge ? Vas-y, devine' - ce qui est bon pour le moral.

     

  6. Travaillez votre technique régulièrement : la meilleure défense contre la fatigue vocale reste la technique - lorsque vous chantez en serrant ou avec un geste moins que parfait, vous augmentez la friction entre les cordes vocales (rappelez-vous les picotements dans la main lorsque vous avez tapé).  Vous pouvez considérer que la friction et le temps sont inversement proportionnels - réduisez la friction dans votre geste et vous tiendrez plus longtemps sur scène sans vous fatiguer. Travaillez avec un coach régulièrement pour vous aider avec ça - c'est un besoin professionnel. Évidemment, moi je recommande les profs TCM, qui sont tous formés à la physiologie, la neurologie et l'acoustique de la voix - mais il y a plein d'approches basées sur la science qui sont supers - La CVT, Estill, Richard Cross etc. Trouvez un coach qui change des choses dans votre voix et qui facilite la production vocale.

     

  7. Entourez-vous de bons professionnels : En plus du coach vocal, inspirez vous des athlètes de haut niveau et ayez votre entourage. Un bon kiné, un masseur, un ostéo, un bon phoniatre - ces professionnels sauront vous soutenir pendant les moments les plus exigeants de votre carrière - surtout n’attendez pas d’en avoir besoin ! En plus des kinés, des ostéopathes et des orthophonistes se forment régulièrement à la TCM, donc vous pouvez en trouver un qui comprend vraiment la voix chantée !
 
Dans un futur article, je vous donnerai quelques exercises à faire lorsque la fatigue s'est déjà fait ressentir - mais pour l'instant, mettez en place ces bonnes pratiques vocales. 
 
Chantez bien !
 
Allan